• Sonuç bulunamadı

5 "evenements" qui canstituent un "evenement" dans les habitudes culturelles

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2021

Share "5 "evenements" qui canstituent un "evenement" dans les habitudes culturelles"

Copied!
5
0
0

Yükleniyor.... (view fulltext now)

Tam metin

(1)

événements"

qui

constituent

un

"événement"

dans

(2)

plus qu’un spectacle : un "événement

Qu’est-ce qu’un «événement»? Un spectacle total auquel vous allez participer.

Un « événement », ce n’est ni une exposition, ni une nement» tous les quinze jours, de découvrir tour à En vérité, ce cycle n’est possible — et à des condi-Un « événement », ce n’est ni une exposition, ni une

conférence, ni une projection de film, ni un repas « typique », ni un spectacle, c’est tout cela à la fois, mis à notre portée, dans le cadre lui assurant le maximum d'efficacité.

Nous vous présentons aujourd’hui un premier «Cycle de la Recherche et de la Connaissance». Cinq « événements » : cinq cultures. L'abonnement

nement» tous les quinze jours, de découvrir tour à tour: flamenco, soufisme, vaudou, recherche et art noir aux U.S.A. De les découvrir comme vous ne les avez jamais vus, comme vous ne pourriez, probablement, jamais les voir, même en vous rendant sur place, parce que la plupart de ces manifestations sont réservées à des initiés, et que l’image qui en est donnée aux étrangers est complet vous permettra, à raison d’un « évé- presque toujours une falsification.

une certaine 1

un certain

une

heure

i

lieu

exposition

_______________________

i

_______________________

En vérité, ce cycle n’est possible — et à des condi­ tions aussi avantageuses — que grâce à l’existence de l’Association pour la Rencontre des Cultures et à l'existence d’un immense public organisé, préparé par ses activités antérieures et par ses lectures à tout recevoir et à tout comprendre. C’est à ce public, qu’est offert aujourd’hui — en priorité absolue — ce Cycle de la Recherche et de la Connaissance.

i

une seance

de ciném a

un

spectacle

Chacun des «événements» se déroulera de 18 heures à 24

heures. Cela n’implique, de votre

part, aucune obligation de vous conformer à un horaire strict. Vous serez entièrement libres d’arriver et de partir à l’heure qui vous conviendra. L’essen­ tiel, pour nous, est de vous permettre de découvrir une culture dans sa totalité.

Les «événements» n’auront

jamais lieu dans un théâtre conventionnel. Chacun d’entre eux vous permettra de décou­ vrir à Paris un lieu (vieil hôtel, salle de sport, église, etc.) choisi spécialement. Il n’y aura, bien entendu, ni « première» ni «générale». Pas de tenue de

soirée s.v.p.!

Il est 18 h. La première mani­ festation est une exposition. Elle constitue la première marche que vous aurez à franchir pour parvenir à la connaissance. Les meilleurs spécialistes auront participé à l’organisation de ces expositions dont le matériel proviendra des pays d’origine.

18 h 30. Une conférence vous est proposée. Non pas une conférence mondaine, mais un véritable exposé qui a pour but de vous éclairer sur tout ce que vousallezdécouvrir. Là encore, il est fait appel aux meilleurs « connaisseurs » de la question. Cette conférence sera suivie

d'une table ronde à laquelle il

vous sera loisible de participer.

19 h 15. Vous allez découvrir, grâce à des projections de films et de diapositives, les lieux où sont nées et où se sont déve­ loppées ces cultures. Grâce au film et à la photographie, cette rencontre à laquelle nous vous convions devient quelque chose

de réel, de presque palpable":

vous n'êtes plus ce soir à Paris, vous découvrez la terre des hommes.

20 h. Après les nourritures spi­ rituelles, les « nourritures ter­ restres». C’est Léopold Sédar Senghor qui disait à peu près:

« La culture commence avec la

manière ılınıl un s'habille et dont

on manger. Nous allons dîner

ce soir en commun, nous allons partager la nourriture des hommes qui ont fait ce long voyage vers nous.

Il est 21 h. Le «spectacle» va commencer. Nous y assisterons, non pas « à l’alignement», non pas «numérotés», mais libre­ ment. Cela veut dire que nous nous assiérons comme il nous conviendra et où il nous plaira : sur une natte ou dans un fau­ teuil, l’essentiel est que nous soyons à l’aise, prêts a participer.

Une exposition + une conférence -f une table ronde + une séance de cinéma + un repas + un spectacle jamais vu, c est tout cela qui constitue un «événem ent».

Un seul billet vous permettra d’assister à l’ensemble de ces manifestations, aucuns frais supplémentaires n’étant à prévoir.

Retournez-nous, dès aujourd’hui, votre bulletin de souscription. Seuls quelques privilégiés pourront assister au premier « Cycle de la Recherche et de

la Connaissance». En effet, afin de permettre une visibilité excellente et une véritable « partici­ pation», nous avons volontairement réduit le

nombre des places à 400 par soirée. Les souscrip­ tions seront enregistrées dans l’ordre où elles nous parviendront, le cachet de la poste faisant foi.

(3)

1. le flamenco

C’est du mélange des musiques religieuses et profanes arabes, juives, indiennes et chrétiennes qu’est né, sur la terre d'Andalousie, ce fabuleux art de synthèse qui a pris le nom de flamenco. C’est au cours des années 1850 à 1900 que le flamenco atteignit son apogée appelé «l’Age d’Or» du fla­ menco. Ce fut l’époque des «cafés cantantes», tavernes typiques disposant chacune de son « cuadro », où se réunissaient les amateurs de flamenco pur. Plus tard, quand il arriva au théâtre, le flamenco se défigura complètement en devenant un spectacle commercial.

L’« événement » n° 1 vous restituera les conditions même d’une authentique « Juerga», comme si vous vous trouviez à Séville, pendant la feria.

18 h Exposition : l'art populaire andalou. 18 h 30 Conférence : les origines du flamenco.

19 h 15 Projection de films : les hauts lieux du flamenco.

20 h Dîner : Gaspacho (soupe froide). Arroz con mariscos y pescado (riz aux fruits de mer et au poisson). Sangria, Manzanilla.

21 h Fiesta flamenca avec : Manuela Vargas. Rocío Jurado.

Enrique El Cojo. Fosforito, El Habichuela, etc., en présence des plus grands toreros andalous.

chaque jour, M 15, M 16, J 17, V 18. S 19. du 15 au 28 mars D 20. L 21, M 22, M 23, J 24, V 25. S 26, inclus D 27, L 28,

2. le soufisme

Le terme soufisme dérive de l’arabe « çaf », laine. Ses adeptes sont en effet revêtus d’une robe de laine, comme nos moines trappistes. C’est un siècle après la mort de Mahomet qu’apparaît le terme «soufi» s’appliquant aux Musulmans s’adonnant aux pratiques scholastiques. L’un des plus grands maître du soufisme, Jalal-od-Din Rümi, fonda au X H i' siècle,

à Konya'(Turquie), la secte Mewlewi qui se répandit ensuite sur tout l’empire ottoman. Les derviches, membres de cette secte, vivaient dans des monastères nommés Téké. La « sama», ou danse des derviches tourneurs, commence après des prières et un repas pris en commun.

Le groupe qui viendra à Paris comprendra un guide ou « Murshid», un régisseur, le «Nàeb», cinq joueurs de flûte (Nay), un tambour (dourbakka), un violon à trois cordes (rebab), un chœur de cinq chanteurs et neuf tourneurs.

18 h Exposition : l'art islamique.

18 h 30 Conférence : qu'est-ce que le soufisme? 19 h 15 Projection de films : les hauts lieux du soufisme.

Dîner : Dügün Çorbasé (soupe de mariage), Lokma Pilavé (Pilaf). Irmik Helvasi (blé moulu au lait sucré).

21 h Sama (danse des derviches) avec la participation de membres de la confrérie venus d'Istanbul et de Konya. chaque jour, M 30, J 31, V 1, S 2, du 30 mars au 12 avril D 3, L 4, M 5, M 6, J 7, V 8, S 9, inclus D 10, L 1 1 . M 1 2 .

3. le vaudou

Le terme vaudoun, ou vaudou, signifie « esprit». Le culte du vaudou est le culte des esprits. Apporté dans les Caraïbes par les esclaves noirs arrachés à leur terre natale, l’Afrique, le vaudou a joué un rôle déterminant dans la formation de la nation haïtienne.

Au cours d’un «service loa» ou «mangé loa» (service au cours duquel il est donné à manger aux esprits), les fidèles, réunis autour d’un houngan (prêtre), ou d’une mambo (prê­ tresse) offrent des sacrifices aux « dieux». Alors interviennent les crises de possession pendant lesquelles les esprits des­ cendent dans le corps des initiés et se manifestent par leur bouche. En état de possession, un vaudouisant se transformera complètement, dansera sans fatigue et pourra même saisir des barres de fer rougies au feu.

18 h Exposition : l'art populaire haïtien. 18 h 30 Conférence : qu'est-ce que le vaudou? 19 h 15 Projection de film s : les hauts lieux du vaudou.

20 h Dîner : Griyo (porc grillé), Duri ac’c diondion (riz aux champignons noirs). Mango (mangues), Clairin (rhum blanc). 21 h Service loa (cérémonie vaudou), avec les houngan, mambo et hounssi des temples de la région des Cayes et de

l'Artibonite.

chaque jour J 14, V 15, S 16, du 14 au 26 avril D 17, L 18, M 19, M 20. J 21, V 22, S 23, inclus D 24, L 25, M 26.

4. la recherche en europe

Depuis le début du siècle, la plupart des grands hommes de théâtre se sont penchés sur le problème d’un théâtre adapté à la société moderne. Artaud écrivait: « La séparation entre le théâtre d’analyse et le monde plastique nous apparaît comme une stupidité. On ne sépare pas le corps de l’esprit ni les sens de l’intelligence»; et Autant-Lara: «L’avènement d’une nouvelle forme d’art dramatique se prépare qui trouve ses raisons dans le passé le plus lointain. »

Côte à côte avec les vieux cultes, la Recherche en Europe vous permettra de découvrir les travaux des plus remarquables metteurs en scène et chorégraphes modernes.

18 h Exposition : l'art moderne et ses applications dans le domaine eu spectacle.

18 h 30 Conférence : rôle du théâtre dans la société moderne. Théâtre distancié et théâtre de participation. Moyen d'agir sur l'évolution de la société et psychanalyse collective. 19 h 15 Projection de film s : où en est la recherche?

20 h Dîner: repas établi par une équipe de diététiciens.

21 h Spectacle expérimental dramatique et chorégraphique avec Maurice Béjart.

chaque jour. M 27, J 28, V 29, S 30, du 27 avril au 1C mai D 1, L 2, M 3, M 4, J 5, V 6, S 7, inclus D 8, L 9, M 10.

5. l’art noir aux u.s.a.

Il vit actuellement 20 millions de noirs aux États-Unis pour une population totale de 192 millions d’habitants. Cette minorité, relativement faible, joue cependant un rôle essentiel dans le développement de la culture américaine et, par voie de consé­ quence, de la culture mondiale.

Les églises pour noirs ont été et demeurent les véritables conservatoires de la culture négro-africaine. De même, ce sont les pasteurs de la communauté de couleur, tel le Révérend Martin Luther Ring, qui ont pris la tête du mouvement pour la justice et la liberté.

Au cours de ce cinquième « événement», nous assisterons à la cérémonie de la Negro Church Music.

18 h Exposition : l'art noir aux U.S.A.

18 h 30 Conférence : contribution des noirs américains à l'art moderne. Situation des noirs aux États-Unis,

s 19 h 15 Projection de film s : le monde noir aux U.S.A. 20 h Dîner : Popcorn, Hamburger, Bourbon. 21 h Negro Church Music d'Atlanta (Géorgie).

chaque jour. V 13, S 14. du 13 au 26 mai D 15, L 16, M 17, M 18, J 19, V 20. S 21, inclus D 22, L 23, M 24, M 25, J 26.

(4)

Pour réserver NOM

votre place. Prénom

repvoyez Adresse

cette carte à

114 Champs-Elysées

Paris 8

Je réserve

abonnement (s) com plet (s) aux 5 « événements » et j'in d iq u e ci-dessous les dates choisies pa r m oi

Ne pouvant assister à l'ensemble de ce cycle, je choisis le (s) « événement (sJ » 1 $S Événement n° 1 dates de 2 C S Événement n" 2 remplacement.

3 g Événement n" 3 au cas où

les salles seraient complètes

4 ■§ Événement n" 4 5 5<0 Événement n” 5

cochez la case correspondant aux « événements » choisis

ABONNEMENT UN PRIX DES « EVENEMENTS « AUX 5 « ÉVÉNEMENT

« EVENEMENTS » AU CHOIX

Prix de base... 180 F 40 F

Pour VOUS R É D U C T I O N 3 8 % 110 F 25 F

// est entendu que, s i vous désirez vous faire accom­

pagner d'une personne, celle-ci bénéficiera des mêmes avantages qui vous sont consentis.

Si vous désirez vous faire accompagner par des per­ sonnes supplémentaires celles-ci devront, évidemment, payer le prix de base.

Remplissez soigneusement le bulletin ci- dessus, sans omettre aucune indication.

Exemple : Vous désirez assister à la série

complète des 5 «événements». Indlquez- nous les 5 jours choisis par vous. Ajoutez-y, par prudence, 5 autres dates pour le cas où certaines salles seraient complètes au moment où nous recevrons votre bulletin.

Joignez-y le montant de votre sous­ cription, soit : pour vous m ê m e ... 110 F pour la personne vous accompagnant . . . 110 F (s'il y a lieu) soit au t o t a l ... 220 F Joignez à votre bulletin le règlement, soit par chèque bancaire, mandat-lettre ou chèque postal à l'ordre de A.R.C., 114 Champs-Elysées, Paris. Dès réception de votre bulletin de souscription, nous vous adresserons les billets accompagnés de toutes les indications nécessaires (lieux de représen­ tation, programme détaillé des « événements»,etc.).

(5)

1

A R C

114 Champs-Élysées Paris 8

_____________________________

COMITÉ NADJ-OUD-DINE BAMMATE

Directeur des Études Culturelles de l'Unesco MAURICE BÉJART

Directeur du Ballet du xxi Siècle JEAN DUVIGNAUD

Sociologue. Maître de conférences à la Faculté de Lettres d'Orléans EDGAR MORIN

Sociologue, Maître de Recherches au C.N.R.S. JEAN VILAR

Metteur en scène. Directeur du Festival d'Avignon, Fondateur du T.N.P.

LOUIS PAUWELS / CLAUDE PLANSON

İstanbul Şehir Üniversitesi Kütüphanesi Taha Toros Arşivi

Referanslar

Benzer Belgeler

Bu nedenle de eğitim ortamı olarak kabul ettiğimiz sınıf öğrenci sayısının mümkün olduğu kadar üst sınırın (30) altında olması hem öğrencilerin daha

 本研究探討精胺酸 (Arginine, Arg) 添加對異種移植裸鼠大腸癌細胞生 長之影響。實驗培養人類大腸直腸腺癌細胞株 SW-480 ,以 25 號針 頭注射針注入 100μl 細胞液

Paylı mülkiyet konusu malda hangi eşin diğerinin payını satın almakta daha üstün yarar sahibi olduğu her somut olaya göre değer- lendirilecektir. Bu konuda hangi

Bunun çok daha ilginci, yakın bir süre önce Danıştay başkanının ma­ kam otosunun kapı kısmında kan lekeleri görülmüş, daha Danıştay yetkililerinin olayla

Motor biyel kolu üretiminde kullanılan temel malzemelerden biri olan perlitik yapıdaki C70S6 malzemesiyle kırma deneyleri, ve bunun akabinde kırma deneylerinde elde

Kitabın üçüncü kısmı matematik cetvellerden baş- ka mihanik, fizik, yapı malzemesi kimyası gibi yardım- cı bilgilerin; ahşap, demir ve beton arme yapı kısımları- nın

Il ne savait pas très bien qui il cherchait, ni pourquoi, mais quelqu'un, comme cela, simplement pour lui dire très vite et tout de suite après lire la réponse dans ses yeux :..

 Montrer quelques images des instruments de musique africaine et demander aux étudiants de partager leurs connaissances sur ce thème.  Faire écouter la chanson en vidéo